Acharnement

La situation s’améliorant au niveau de ma blessure, j’attaque 9 jours de vacances où la météo s’annonce plutôt bonne. Mon coach me concocte une préparation finale pour Gruissan. Je sens que je n’arriverais pas comme j’avais pu l’envisager en fin d’année dernière dans une forme olympique.

Première journée de repos. Et bien, une bonne gastro vient me rendre une petite visite. Je vous passe les détails, mais trois jours plus tard – 2.5 kgs sur la balance et nous voilà à mardi et toujours pas d’entraînements pour moi. J’essaie de positiver malgré tout et je me dis que pour l’occasion je suis très affûté. Un léger travail de vélocité sur Home trainer afin de me préparer à un exercice de récupération du corps. Et pendant cette séance, je sens une douleur vive mais courte me traverser la cuisse à proximité de mon ancienne blessure. J’arrête immédiatement l’exercice et me pose pour réfléchir. J’essaie de me rassurer dans un premier temps. J’ai l’impression que ce n’est pas grand chose et je me dis que c’était qu’une crampe. En buvant en conséquence, demain la douleur aurait disparu.

Mercredi reprise du fractionné. Au premier abord, une simple gêne est présente mais rien d’important. Je pars sous une pluie/neige mêlée mais ça reste correct et surtout il faut savoir affronter les éléments pour ne pas subir pendant la compétition. je fais mon travail du jour dans de bonnes conditions. La neige fait vraiment son apparition et commence à tenir. Elle est annoncée pour toute la nuit. Au retour, je fais de légers étirements et m’hydrate beaucoup.

Trace strava : https://www.strava.com/activities/487091470/embed/b27012c72793457c1097ab8dae0ee312e1292c6f

Pour jeudi, deux séances sont au programme. Une première en vélo le matin et pour la soirée séance courte mais intense en CAP.

Je pars à 9H et je me rends compte que la route est gelée. Je me dis que la descente de Cauterets va être un enfer. Et ça s’est confirmé. Je me suis fait peur pendant de longues minutes. J’arrive congelé en bas mais sans bobos. Je dois être le seul fou à faire du vélo ce matin. Je continue mon avancée et j’ai l’impression que je tracte une caravane. Un contrôle de la roue arrière et je me rends compte que l’axe est probablement trop serré car la roue a du mal à faire un tour. Tant Pis je continue, je ne comptais pas faire d’exploits. Le soleil fait son apparition et la température se réchauffe nettement. La montée de Cauterets me réchauffe mais je reste au train jusqu’à l’arrivée sans taper trop dans l’organisme.

Je pars à la tombée de la nuit afin de profiter au maximum de la famille. Je suis conscient que je pars beaucoup cette semaine. Cet entraînement est fait après une séance sans violence du matin et pour continuer à travailler dans l’inconfort et la fatigue.

Trace strava vélo : https://www.strava.com/activities/487091559/embed/47884f7c967dc473c3755fd979e369c46f0418d7

Trace strava CAP : https://www.strava.com/activities/487091516/embed/0c95b38554364aeedb61c4c027f90fe349af096f

Vendredi, on va chercher à bosser sur du lactique. Ce coach est formidable car j’ai des commentaires sur chaque entraînements. Et il s’avère qu’il est toujours juste, je suis toujours dans l’état de fatigue qu’il me décrit. C’est vraiment le meilleur et ça me permet de ne pas me poser de questions car tu sais ce qu’il fait. Je démarre avec des jambes en béton un long échauffement et puis un travail de vitesse en montée sur le secteur du Lisey que j’affectionne énormément. J’essaie de travailler dans des endroits que j’aime pour me permettre de m’échapper mentalement et ainsi fuir la douleur intense du corps. J’ai toujours cette gêne que je ressens plus intensément en descente. On serre les dents et j’ai rendez vous dans 5 jours avec un ostéo pour essayer de comprendre. Je vais finir par prendre un abonnement avec lui.

Trace Strava : https://www.strava.com/activities/487091507/embed/71d6c51eef4b7fa685a041ca53e98512d44bf0c6

Dimanche un entraînement long mais sans chercher de contraintes particulières sera effectué. Un bon test pour voir cette cuisse mais aussi les chaussures dans des conditions mauvaises.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s